Two historical interpreters in a canoe travel the palisaded waterway at Sainte-Marie among the Hurons

Havre de la découverte et Sainte-Marie ouverts pour la saison

Les sites historiques prévoient plusieurs nouvelles aventures pour les visiteurs cet été

Havre de la découverte et Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons sont ouverts pour la saison estivale. Ces musées d’histoire vivante offrent aux visiteurs un voyage captivant dans le temps et les accueillent tous les jours de 10 h à 17 h, sept jours sur sept.

Avec des expériences immersives, des guides compétents et la possibilité d’explorer des lieux historiques authentiques, les deux sites promettent une aventure enrichissante de voyage dans le temps à tous ceux qui franchissent leurs portes. Pour les familles et les passionnés d’histoire, c’est l’occasion rêvée de se plonger dans le passé du Canada et de créer des souvenirs impérissables.

« Les deux principales attractions d’histoire vivante des Parcs historiques de la Huronie offrent des expériences uniques et familiales aux visiteurs de tous âges », a déclaré Neil Lumsden, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport. « Avec de nouveaux événements et activités passionnantes sur les deux sites, j’encourage tout le monde à visiter Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons et le Havre de la découverte, et à profiter d’une expérience culturelle unique, ici même en Ontario. »

Havre de la découverte invite les visiteurs à découvrir des récits fascinants de l’histoire navale et militaire du 19siècle. Il invite les aventuriers de tous âges à découvrir la vie des marins et des soldats qui vivaient dans ce qui était autrefois un avant-poste isolé. Les voyageurs du temps apprécieront certainement de voir le grand voilier H.M.S. Bee, d’explorer les quartiers d’origine des officiers et d’admirer la coque du H.M.S. Tecumseth, tirée des profondeurs de la baie Georgienne. En juillet et en août, Havre de la découverte propose également un trésor d’activités attrayantes, notamment des démonstrations de tirs de mousquet à poudre noire, des chants de marins et des travaux de corderie.

Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons offre l’occasion de pénétrer dans le 17e siècle et de découvrir une histoire de contact culturel, de détermination et de survie. Première communauté européenne de l’Ontario, Sainte-Marie était le siège de la mission jésuite française auprès de la Nation huronne-wendat. Aujourd’hui, les visiteurs peuvent explorer la mission reconstituée, rencontrer des interprètes historiques costumés et assister à des démonstrations historiques fascinantes. L’expérience comprend également une vidéo d’introduction, un musée intérieur et une boutique de souvenirs.

« Situées sur la baie Georgienne et la rivière Wye, ces attractions historiques sont des destinations idéales pour les familles à la recherche d’une excursion d’une journée, pour les passionnés d’histoire qui souhaitent se plonger dans le passé ou pour toute personne à la recherche d’une aventure estivale mémorable », déclare Will Baird, directeur général des Parcs historiques de la Huronie, l’organisation qui gère les deux attractions.

La nouveauté de cet été est l’ajout de visites guidées quotidiennes en juillet et en août. Menées par des interprètes historiques en anglais et en français, ces expériences permettent de mieux comprendre les événements et les innovations qui ont façonné la vie quotidienne des personnes stationnées sur ces deux sites historiques.

Ceux qui recherchent une dose supplémentaire d’émotions fortes devraient s’intéresser aux expériences nocturnes proposées à Sainte-Marie et à Havre de la découverte en juillet et en août. Les visites fantômes, qui ont lieu les samedis soirs au Havre de la découverte, proposent des histoires à faire froid dans le dos sur les établissements navals et militaires de Penetanguishene, qui seraient hantés. Empreintes du passé : Soirées découvertes du jeudi soir à Sainte-Marie, invite les visiteurs à explorer la mission historique à la lueur des lampes.

« C’est une chose de se promener dans un site historique en plein jour, et c’en est une autre de découvrir les images et les sons du passé la nuit », déclare M. Baird. « Ces sites historiques prennent une nouvelle dimension dans l’obscurité. »

Pour les clients qui souhaitent vivre une petite intrigue, la Bo’sun’s Brig : Salle d’évasion au Havre de la découverte. À partir du 18 mai, cette expérience immersive invite les visiteurs à mettre leur intelligence à l’épreuve et à résoudre des indices et des énigmes dans une course contre la montre. Avec des sessions en anglais disponibles sept jours sur sept et des sessions en français offertes les mardis, jeudis et samedis, les aventuriers de tous horizons peuvent prendre part à ce défi exaltant.

En plus de toutes ces activités historiques, les deux sites organisent des événements cet été, notamment la Journée nationale des peuples autochtones à Sainte-Marie, le 21 juin, et Pirates de la baie, le 3 août, à Havre de la découverte.

Ne manquez pas votre chance de vivre l’histoire vivante cet été. Pour plus d’informations et pour planifier votre visite, veuillez consulter hhp.on.ca.

À propos de Havre de la découverte
Situé au 93, promenade Jury, à Penetanguishene, en Ontario, le Havre de la découverte est une attraction historique réputée pour l’expérience authentique de l’histoire vivante décrivant la vie dans une base navale et militaire du XIXe siècle. Chaque année, le Havre de la découverte accueille les visiteurs pour leur faire vivre les activités de la saison régulière, de la longue fin de semaine de mai à la fin de semaine de la fête du Travail, y compris les événements préférés des amateurs comme les visites fantômes en soirée et le plus grand événement de pirates de l’Ontario, Pirates de la baie, au mois d’août. Les portes s’ouvrent à nouveau en octobre pour le Pumpkinferno primé.

À propos de Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons
Première communauté européenne de l’Ontario, Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons était le siège de la mission jésuite française auprès du peuple huron-wendat. En 1639, les Jésuites, accompagnés de laïcs français, ont commencé la construction d’une communauté clôturée qui comprenait des ateliers, des résidences et une zone abritée pour les visiteurs autochtones. Elle fut abandonnée et incendiée en 1649. Grâce à des recherches archéologiques et historiques approfondies, Sainte-Marie est aujourd’hui recréée sur son site d’origine, où l’histoire de la mission prend vie grâce à des interprètes historiques costumés, des événements, des programmes éducatifs et bien plus encore.

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS – Havre de la découverte

Melissa Elsdon, coordinatrice du marketing et des relations
avec les médias, Havre de la découverte
(705) 427-4832
Melissa.Elsdon@Ontario.ca

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS – Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons

Mikaela Lefavie, coordinatrice du marketing et des relations
avec les médias, Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons
(705) 427-2564
Mikaela.Lefavie@Ontario.ca

Les parcs historiques de la Huronie reçoivent quatre prix de Festival and Events Ontario

Pumpkinferno, Premières lueurs et Pirates de la baie figurent parmi les 100 meilleurs événements; le programme de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation reçoit le nouveau prix de l’impact de FEO.

le 27 mars, 2024

MIDLAND (ONTARIO) – Les parcs historiques de la Huronie ont une fois de plus été récompensés par Festival and Events Ontario (FEO), en obtenant les désignations des 100 meilleurs événements pour Pumpkinferno et Pirates de la baie au Havre de la découverte, ainsi que pour Premières lueurs à Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons. Le programme de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation de Sainte-Marie a reçu le tout premier prix de l’impact de FEO.

Les candidatures ont été reçues par Festival and Events Ontario à l’automne 2023 et ont été évaluées par un jury indépendant. Elles présentaient des festivals et des événements de différents types, provenant de toutes les régions de l’Ontario – des festivals communautaires aux événements de renommée internationale. Les prix ont été remis lors de la conférence annuelle et du gala de FEO à Niagara Falls, le 28 février 2024.

A family walks through pumpkin displays at Discovery Harbour

Le nouveau prix de l’impact de FEO récompense un festival ou un événement qui incarne les meilleures idées pour : faire progresser la diversité culturelle et l’inclusion; renforcer ou impliquer les communautés marginalisées; accroître l’impact social; ou offrir un leadership en matière de vérité et de réconciliation.

Le 30 septembre, l’équipe de Sainte-Marie s’est efforcée de mettre en valeur la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, telle que décrite dans l’appel à l’action n° 80 de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada : honorer les survivants, leurs familles et leurs communautés, et veiller à ce que la commémoration publique de l’histoire et de l’héritage des pensionnats demeure un élément essentiel du processus de réconciliation.

Le lieu historique national a offert des possibilités de réflexion, de commémoration et d’apprentissage, à la fois en personne et en ligne, sans frais pour les participants. Le programme en personne comprenait la levée du drapeau des survivants, une cérémonie de purification, des projections de films et une exposition sur les 94 appels à l’action. Le programme en ligne proposait des séances animées par des dirigeants et des orateurs autochtones sur le thème des pensionnats, de leur héritage tragique et de la voie à suivre.

The survivor flag flying at Sainte-Marie

« Nous aussi, en tant qu’organisation, nous sommes sur la voie de la vérité et de la réconciliation », a déclaré Will Baird, directeur général des parcs historiques de la Huronie. « Ce programme est l’un des moyens que nous utilisons pour contribuer à cet effort national visant à rétablir les relations avec les peuples autochtones tout en créant des possibilités d’apprentissage et de dialogue. »  

Le top 100 des festivals et événements de FEO est reconnu par les festivaliers, les pairs et les représentants du gouvernement comme la principale source de festivals et d’événements de qualité en Ontario.

Sainte-Marie a été récompensée pour la 23e édition en personne de Premières lueurs. Le Havre de la découverte a été désigné pour la 8e édition du Pumpkinferno. Les deux événements ont déjà reçu ce prix par le passé. Ils sont les favoris des fans et ont attiré à eux deux plus de 26 000 invités en 2023.

Pirates de la baie est un nouvel ajout à la liste du top 100. L’aventure de cape et d’épée du Havre de la découverte comprenait des escarmouches mises en scène, des tirs de canon, des tatouages (temporaires), de l’artisanat sur le thème des pirates et, bien sûr, la possibilité d’explorer deux navires « pirates ».

A pirate family at Discovery Harbour

Premières lueurs offre une expérience magique aux visiteurs en allumant des milliers de bougies sur l’ensemble du lieu historique tout en créant des occasions de s’amuser : spectacles musicaux en direct, démonstrations historiques dynamiques et activités manuelles pour les enfants.

Pumpkinferno se compose de plus de 5 000 citrouilles synthétiques fabriquées à la main, d’aspect réaliste, et dont la taille peut atteindre 40 pieds. Les bâtiments historiques et les expositions sont transformés pour offrir des expériences effrayantes telles que le Macabre Manor, le Grim Reaper’s Grove, et bien d’autres.

M. Baird est fier de ces événements, dont il souligne les particularités, qui permettent aux visiteurs de savourer les plaisirs de la saison dans un contexte historique.

A storyteller in the longhouse in the evening, with a fire roaring

Lorsqu’on lui demande pourquoi les événements organisés par les Parcs historiques de la Huronie continuent d’être salués et récompensés, Candice Moreau, directrice du marketing et des services aux visiteurs, explique : « Pour beaucoup, ces événements sont devenus des traditions familiales chères. Nous prenons grand soin de préserver les éléments les plus appréciés du public, tout en garantissant le renouvellement de l’offre en introduisant chaque année une nouvelle touche. »

Les dates de ces trois expériences primées dans les Parcs historiques de la Huronie viennent d’être établies pour 2024 :

  • Pirates de la baie : Samedi 3 août
  • Journée nationale de la vérité et de la réconciliation : Lundi 30 septembre
  • Pumpkinferno : Du 2 octobre au 2 novembre, du mercredi au dimanche
  • Premières lueurs : Du 21 novembre au 8 décembre, du jeudi au dimanche

Pour en savoir plus sur ces événements et d’autres, visitez DiscoveryHarbour-events.ca ou SainteMarie-events.ca.

Première communauté européenne de l’Ontario, Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons était le siège de la mission jésuite française auprès du peuple huron-wendat. En 1639, les Jésuites, accompagnés de laïcs français, ont commencé la construction d’une communauté clôturée qui comprenait des ateliers, des résidences et une zone abritée pour les visiteurs autochtones. Elle fut abandonnée et incendiée en 1649. Grâce à des recherches archéologiques et historiques approfondies, Sainte-Marie est aujourd’hui recréée sur son site d’origine, où l’histoire de la mission prend vie grâce à des interprètes historiques costumés, des événements, des programmes éducatifs et bien plus encore.

-30-

LÉGENDES DES PHOTOS

  • Une famille de pirates au bord de l’eau à l’évènement Pirates de la baie au Havre de la découverte
  • Le drapeau des survivants flottant à Sainte-Marie chez les Hurons le 30 septembre
  • Une famille se promène parmi les citrouilles artificielles exposées lors de l’évènement Pumpkinferno du Havre de la découverte
  • Jennifer Brunelle raconte des histoires dans la maison longue lors de l’évènement Premières lueurs à Sainte-Marie

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS

  • Mikaela Lefaive, coordinatrice, marketing et relations avec les médias
  • Parcs historiques de la Huronie|Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport
  • 705-427-2564|mikaela.lefaive@ontario.ca
  • Melissa Elsdon, coordinatrice, Marketing et Relations avec les médias, Havre de la découverte
  • Parcs historiques de la Huronie| Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport
  • 705-427-4832|melissa.elsdon@ontario.ca

Le Wye Marsh Wildlife Centre et Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons organisent ensemble pour une deuxième année le Festival de la Saison des Sucres

le 11 mars, 2024

MIDLAND (Ontario): Le Festival de la Saison des Sucres du Wye Marsh Wildlife Centre, l’événement le plus important de l’année pour cet organisme sans but lucratif, comprendra une fois de plus une collaboration dynamique avec le site touristique voisin Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons.

« La dégustation de sirop d’érable est une activité emblématique de l’Ontario et un incontournable du printemps », a déclaré Neil Lumsden, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport. « J’encourage les visiteurs et les résidents de la région à planifier une visite au Festival de la Saison des Sucres, un événement familial qui célèbre la saison du sirop d’érable et propose de l’artisanat, des plats savoureux et des activités de plein air dans deux des plus beaux sites touristiques du comté de Simcoe. »

Two guests enjoying maple taffy

Le festival annuel sur le thème du sirop d’érable se déroulera les 23 et 24 mars, de 9 h à 17 h, la dernière heure d’entrée étant prévue à 14 h 30. Des activités familiales seront proposées sur les deux sites, notamment des démonstrations de cabane à sucre, de la tire d’érable, un marché de produits artisanaux et des objets d’artisanat à emporter pour les enfants.

« Le Festival de la Saison des Sucres est l’occasion de saluer le retour du printemps et de célébrer le sirop d’érable, l’une des plus belles douceurs de la saison », déclare Kim Hacker, directrice générale du Wye Marsh Wildlife Centre. « Il n’y a rien de tel que de sentir l’odeur de la bannique cuite sur un feu de bois, de goûter à la tire d’érable après l’avoir roulée sur la neige et de voir les générations de familles passer du temps ensemble en plein air. »

A Wye Marsh volunteer working the evaporator at the marsh

C’est la deuxième année que l’équipe du marais Wye et Sainte-Marie ont travaillé ensemble pour organiser le Festival de la Saison des Sucres, mais collaborer n’a rien de nouveau pour ces deux organisations qui partagent une entrée sur l’autoroute 12, à Midland. Ils travaillent également ensemble pour offrir des expériences éducatives tout au long de l’année.

« Nous sommes ravis de nous associer à l’équipe du marais Wye pour célébrer le patrimoine naturel et culturel de la région », déclare Will Baird, directeur général des Parcs historiques de la Huronie. « Avec une liste élargie d’activités sur les deux sites, cet événement offrira aux personnes de tous âges des occasions de se divertir. »

Guests roasting bannock at the wye marsh

Les activités organisées au marais Wye incluront des randonnées dans l’érablière, des démonstrations de cabane à sucre, de la tire d’érable sur glace, de la bannique grillée sur un bâton, un nouveau défi de dégustation de sirop, une zone pour enfants pleine d’activités, des présentations par des gardiens du savoir autochtone, l’occasion d’en apprendre davantage sur les oiseaux de proie et les cygnes trompettes, et bien sûr, la possibilité d’acheter du sirop d’érable fabriqué localement.

Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons accueillera plus de 20 artisans au marché artisanal de Sweetwater, en plus de proposer des chasses au trésor à l’intérieur et à l’extérieur, du pain de maïs dans la cuisine, la possibilité d’essayer des vêtements historiques, de jouer à des jeux autochtones, d’écouter des histoires dans la maison longue, de déguster des thés historiques, ainsi que des objets artisanaux à emporter, comme des poupées en feuilles de maïs et des pots en terre cuite.

A young guest working with clay inside Sainte-Marie's museum

Les billets pour le Festival de la Saison des Sucres doivent être achetés en ligne sur le site WyeMarsh.com/Sweetwater, mais il n’est pas nécessaire de les acheter à l’avance. Les visiteurs peuvent économiser 5 $ par billet en procédant à l’achat avant 16 h le 18 mars.

Le Wye Marsh Wildlife Centre et Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons tiennent à remercier leurs commanditaires, qui ont contribué à rendre cet événement possible : Windlee Farms, Telequip, Team Jordan et Charles Morden Construction Inc.

A historical interpreter in costume, serving tea

Les Amis du marais Wye est une organisation caritative à but non lucratif qui administre 3 000 acres de zones humides d’importance provinciale et de forêts fédérales au cœur de la baie Georgienne. Cette réserve nationale de faune et zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) offre un habitat à un certain nombre d’espèces importantes, notamment le petit blongios, espèce menacée à l’échelle provinciale, la sterne noire, espèce préoccupante, et le célèbre cygne trompette. Le marais Wye est l’endroit idéal pour s’évader, explorer et découvrir l’histoire naturelle de la région, car le site comprend 25 km de sentiers praticables à l’année, un terrain pour les oiseaux de proie et un centre d’accueil pour les visiteurs.

Première communauté européenne de l’Ontario, Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons était le siège de la mission jésuite française auprès du peuple huron-wendat. En 1639, les Jésuites, accompagnés de laïcs français, ont commencé la construction d’une communauté clôturée qui comprenait des ateliers, des résidences et une zone abritée pour les visiteurs autochtones. Elle fut abandonnée et incendiée en 1649. Grâce à des recherches archéologiques et historiques approfondies, Sainte-Marie est aujourd’hui recréée sur son site d’origine, où l’histoire de la mission prend vie grâce à des interprètes historiques costumés, des événements, des programmes éducatifs et bien plus encore.

-30-

LÉGENDES DES PHOTOS

  • Deux jeunes invités dégustant de la tire d’érable au Festival de la Saison des Sucres.
  • Des invités du marais Wye autour d’un feu et faisant griller de la bannique sur un bâton.
  • Dave Robertson alimente l’évaporateur lors de la fabrication du sirop d’érable au marais Wye.
  • Interprète historique à Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons servant le thé
  • Participant travaillant l’argile dans le musée de Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS

  • Kim Hacker, directrice générale, Les Amis du marais Wye
  • 16160 route 12 Est, C.P. 100, Midland (Ontario)  L4R 4K6
  • khacker@wyemarsh.com et 705 526-7809 poste 201
  • Mikaela Lefaive, coordinatrice, marketing et relations avec les médias
  • Parcs historiques de la Huronie|Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport
  • 705-427-2564|mikaela.lefaive@ontario.ca

Le nouvel événement de la relâche de mars à Sainte-Marie offre la possibilité de voyager dans le temps

le 5 mars, 2024

MIDLAND (Ontario) – Du 11 au 15 mars, Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons invite les familles à participer à Rencontre avec le passé, une occasion de vivre la vie à Wendake en 1639. Les visiteurs pourront s’essayer à l’artisanat historique, goûter au pain de maïs et à la bannique, revêtir des vêtements du 17e siècle, trouver des artefacts et en apprendre davantage sur eux, et bien plus encore. Et le plus beau, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une machine à remonter le temps !

Sainte-au-pays-des-Hurons offrira la possibilité d’explorer l’établissement historique reconstitué de Sainte-Marie – avec la forge, la maison longue et l’église Saint-Joseph – dans le cadre de cette expérience durant la relâche de mars.

Le programme Rencontre avec le passé comprend un mélange dynamique d’activités intérieures et extérieures. Les activités intérieures comprennent la fabrication de figurines en feuilles de maïs et de pots en argile. À l’extérieur, les invités s’essaieront à des jeux autochtones, dont la crosse. En outre, des présentations programmées permettront de savourer des thés historiques, de s’imprégner d’histoires autochtones dans la maison longue et d’assister à des démonstrations captivantes d’allumage de feu au XVIIe siècle.

Wendat visitors area of Sainte-Marie

« Sainte-Marie est une destination captivante tout au long de l’année, mais il y a un aspect vraiment captivant à se plonger dans les conditions de vie hivernales du XVIIe siècle dans cette communauté isolée. Je crois que nos invités vivront une expérience remarquable. »

– Will Baird, directeur général des Parcs historiques de la Huronie

Étant donné que de nombreuses activités se dérouleront en plein air, les visiteurs sont invités à s’habiller de manière appropriée en fonction de la météo. La boutique de cadeaux Flint & Timber proposera des collations et du chocolat chaud, et les visiteurs sont invités à apporter un pique-nique; des places assises sont disponibles dans le restaurant.

Les billets pour Rencontre avec le passé sont de 12 $ par personne, taxes incluses. Sainte-Marie offre l’entrée gratuite aux enfants de cinq ans et moins, ainsi qu’à une personne de soutien accompagnant un invité payant ayant un handicap. Les visiteurs des Premières Nations, les Métis et les Inuits, ainsi que les membres des Forces armées canadiennes et les enseignants de l’Ontario, peuvent également accéder gratuitement à cet événement sur présentation d’une pièce d’identité valide. Les visiteurs peuvent en savoir plus sur l’événement Rencontre avec le passé et acheter des billets sur le site https://saintemarieamongthehurons.on.ca/fr/evenements/rencontre-avec-le-passe/

-30-

Première communauté européenne de l’Ontario, Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons était le siège de la mission jésuite française auprès du peuple huron-wendat. En 1639, les Jésuites, accompagnés de laïcs français, ont commencé la construction d’une communauté clôturée qui comprenait des ateliers, des résidences et une zone abritée pour les visiteurs autochtones. Elle fut abandonnée et incendiée en 1649. Grâce à des recherches archéologiques et historiques approfondies, Sainte-Marie est aujourd’hui recréée sur son site d’origine, où l’histoire de la mission prend vie grâce à des interprètes historiques costumés, des événements, des programmes éducatifs et bien plus encore.

-30-

LÉGENDES DES PHOTOS

  • Trois jeunes visiteurs jouent à un jeu des Premières Nations dans la maison longue.
  • Les visiteurs auront la rare occasion d’explorer la mission reconstruite en hiver.

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS

Mikaela Lefaive, coordinatrice, marketing et relations avec les médias

Parcs historiques de la Huronie|Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport

705-427-2564|mikaela.lefaive@ontario.ca

Premières lueurs revient pour trois week-ends

le 8 novembre, 2023

Premières lueurs revient au site historique de Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons, à Midland, en Ontario. Les Parcs historiques de la Huronie transformeront la mission reconstruite du XVIIe siècle en une expérience magique du temps des Fêtes, en illuminant le site historique à l’aide de milliers de chandelles. L’événement se déroulera cette année sur trois week-ends : du 16 au 18 novembre, du 23 au 25 novembre et du 30 novembre au 2 décembre, de 17 h 30 à 21 h.

Les visiteurs se feront des souvenirs festifs tandis que Premières lueurs les transportera dans un monde de charme des Fêtes avec des artistes musicaux en direct, des activités uniques et des démonstrations historiques animées. Guidés par des sentiers éclairés par des lanternes, les visiteurs apprécieront les bâtiments historiques, habillés pour les fêtes de fin d’année avec des décorations et un décor festif, le tout baigné dans la magnifique lueur ambrée de feux chaleureux et de plus de 5000 bougies.

Une femme qui joue la harpe pendant les premières lueurs à Sainte-Marie. Elle est sur une estrade dans l'église Saint-Joseph, illuminée par des douzaines de bougies

« Premières lueurs à Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons est une expérience magique et unique pour les personnes de tous âges dans un cadre historique magnifique. La variété des sites, des événements et des activités familiales créera des souvenirs inoubliables pour tous les visiteurs. Cet événement devrait faire partie des projets de chacun pour la saison hivernale. »

-Neil Lumsden, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport

Pour les amateurs de magasinage des Fêtes, plus de 40 artisans exceptionnels seront présents au Centre des événements de Brébeuf et au musée intérieur. La boutique de cadeaux Flint and Timber de Sainte-Marie sera également ouverte et proposera de charmantes trouvailles pour les Fêtes, notamment des tasses de voyage Premières lueurs en souvenir.

Parmi les artistes qui reviennent, citons Ruth Sutherland jouant de la harpe traditionnelle dans l’église historique de Saint-Joseph, Chris Walser jouant du tambour à la main dans la maison longue et Doug Feaver, le favori énergique, interprétant des airs folkloriques de Noël dans le restaurant. Les activités pour les familles comprennent l’écriture à la plume d’oie, des démonstrations de fabrication de bougies, des contes et bien d’autres choses encore.

- Lanterns with candles line the paths at historic Sainte-Marie among the Hurons

Les visiteurs seront invités à s’installer confortablement avec leurs proches à l’extérieur, tandis que les feux d’artifice illumineront la nuit le vendredi soir à 19 heures.

Le Big Canoe Food Truck du Sanctuaire des Martyrs et le café Grounded Coffee Co, un favori local, offriront une expérience gastronomique unique sur la terrasse de Sainte-Marie. Il sera également possible d’acheter du chocolat chaud et du maïs soufflé frais sur le site historique et dans le restaurant.

« J’ai fait l’expérience de Premières lueurs à de nombreuses reprises, et elle réussit toujours à apporter une touche de magie aux fêtes de fin d’année. Ce n’est pas pour rien que tant de familles choisissent d’en faire une tradition annuelle. »

-Will Baird, directeur général des Parcs historiques de la Huronie

Premières lueurs entretient des liens étroits avec les groupes communautaires, et nombre d’entre eux participeront aux célébrations de cette année. Les 16, 23 et 30 novembre, des chorales communautaires animeront les fêtes de fin d’année. Des organismes communautaires comme le Wye Marsh offriront des présentations et des démonstrations tout au long de l’événement. Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons demande également aux visiteurs d’apporter des dons de denrées non périssables, dans le but de remplir un grand canot au profit de la campagne alimentaire locale de l’Armée du Salut.

Les Parcs historiques de la Huronie aimeraient également remercier la générosité de ses commanditaires : Canton de Tay, Newmarket Tay Hydro, Bourgeois Midland Nissan, Factory Recreation, Garraway’s Electrical Services, Charles Morden Construction Inc, H.S. St. Amant & Sons Inc, Fred Hook Ltd, Huronia Alarm & Fire Security Inc, Georgian Bay Tree Farms ainsi que KoolFM et Rock95.

Des stationnements seront disponibles à Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons, ainsi qu’au Walmart à Midland, où des navettes circuleront au cours de chacune des neuf soirées.

Pour plus d’informations ou pour acheter des billets pour Premières lueurs, veuillez visiter https://saintemarieamongthehurons.on.ca/fr/evenements/. Les visiteurs sans rendez-vous sont également les bienvenus. Il n’est pas nécessaire de réserver ou d’acheter des billets à l’avance.

-30-

Première communauté européenne de l’Ontario, Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons était le siège de la mission jésuite française auprès du peuple huron-wendat. En 1639, les Jésuites, accompagnés de laïcs français, ont commencé la construction d’une communauté clôturée qui comprenait des ateliers, des résidences et une zone abritée pour les visiteurs autochtones. Elle fut abandonnée et incendiée en 1649. Grâce à des recherches archéologiques et historiques approfondies, Sainte-Marie est aujourd’hui recréée sur son site d’origine, où l’histoire de la mission prend vie grâce à des interprètes historiques costumés, des événements, des programmes éducatifs et bien plus encore.

-30-

LÉGENDES DES PHOTOS

  • Ruth Sutherland joue de la harpe traditionnelle dans l’église Saint-Joseph de Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons
  • Des lanternes avec des bougies jalonnent les chemins de l’historique Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS

Mikaela Lefaive, coordinatrice, marketing et relations avec les médias

Parcs historiques de la Huronie|Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport

705-427-2564|mikaela.lefaive@ontario.ca

Le Festival Fêtes des récoltes à Sainte-Marie offre un divertissement familial d’automne

le 28 septembre

MIDLAND, ON – Célébrez les merveilles de l’automne à Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons avec le Festival Fêtes des récoltes pendant la fin de semaine de l’Action de grâces, les 7 et 8 octobre.

Ce festival familial célèbre les récoltes. Il comprend une foire artisanale avec des artisans, des démonstrations historiques amusantes, de l’artisanat à emporter et la possibilité de participer à des activités historiques. Une nouveauté cette année, les visiteurs pourront également écouter la musique du musicien local Doug Feaver.

« Chaque année, Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons met tout en œuvre pour offrir le Festival Fêtes des récoltes – et cette année n’est pas différente. Cet événement familial sera l’occasion parfaite de célébrer la saison automnale en Ontario, tout en profitant d’une variété d’activités amusantes, de délicieux produits locaux et de magasinage. »

-Neil Lumsden, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport

Venez visiter le site historique, décoré pour l’automne. N’oubliez pas de vous arrêter pour saluer les vaches, les poulets et les cochons de la mission historique – un spectacle à ne pas manquer pour tous les âges !

« Ce festival est un incontournable pour les amoureux de l’automne. Si vous cherchez une activité à faire avec vos proches pendant le week-end de l’Action de grâces, Sainte-Marie est l’endroit idéal. »

-Will Baird, directeur général des Parcs historiques de la Huronie

La saison des récoltes est célébrée par de nombreuses cultures à travers le monde, y compris les Premières Nations et les peuples autochtones de l’Ontario.

« Cette période de l’année aurait été significative tant pour les Jésuites que pour les Hurons-Wendats qui vivaient ici au 17e siècle. C’est pourquoi nous continuons à la célébrer à Sainte-Marie aujourd’hui. »

– Chad Moreau, directeur des opérations, Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons

Le 8 octobre est aussi le dernier jour de la saison estivale de Sainte-Marie. À l’exception des programmes éducatifs, le Festival Fêtes des récoltes est la dernière occasion de visiter Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons jusqu’à leur événement Premières Lueurs.

Les billets pour le Festival Fêtes des récoltes coûtent 12 $ par personne, taxes comprises, et les enfants de cinq ans et moins sont gratuits. Les visiteurs des Premières Nations, des Métis et des Inuits peuvent également entrer gratuitement sur le site, de même que les membres des Forces armées canadiennes, sur présentation d’une pièce d’identité valide.

Les visiteurs peuvent en savoir plus sur le Festival Fêtes des récoltes et acheter des billets sur le site https://saintemarieamongthehurons.on.ca/fr/evenements/.

Première communauté européenne de l’Ontario, Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons était le siège de la mission jésuite française auprès du peuple huron-wendat. En 1639, les Jésuites, accompagnés de laïcs français, ont commencé la construction d’une communauté clôturée qui comprenait des ateliers, des résidences et une zone abritée pour les visiteurs autochtones. Elle fut abandonnée et incendiée en 1649. Grâce à des recherches archéologiques et historiques approfondies, Sainte-Marie est aujourd’hui recréée sur son site d’origine, où l’histoire de la mission prend vie grâce à des interprètes historiques costumés, des événements, des programmes éducatifs et bien plus encore.

-30-

LÉGENDES DES PHOTOS

  • Un interprète historique saisonnier fait cuire du poulet sur un feu ouvert dans la cour nord de Sainte-Marie lors du Festival Fêtes des récoltes 2022.
  • Un enfant fabrique une mangeoire avec du saindoux, des graines et une pomme de pin lors du Festival Fêtes des récoltes 2022.
  • Une invitée teste ses compétences en matière de crosse lors du défi de vitesse au filet du Festival Fêtes des récoltes 2022.
  • Des citrouilles et des gourdes ont décoré la cuisine à Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons en 2022.

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS

Mikaela Lefaive, coordinatrice, marketing et relations avec les médias

Parcs historiques de la Huronie|Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport

705-427-2564|mikaela.lefaive@ontario.ca

Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons honore la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Le site historique propose un programme éducatif commémoratif

le 19 septembre

MIDLAND, ON: La Journée nationale de la vérité et de la réconciliation reconnaît l’héritage du système canadien des pensionnats indiens et rend respectueusement hommage aux survivants et à ceux qui ne sont jamais rentrés chez eux, ainsi qu’à leurs familles et à leurs communautés. Il incombe aux générations actuelles et futures de reconnaître cette histoire et cet héritage par l’éducation, l’attention et un dialogue ouvert. Afin de faire reconnaître cette période sombre de l’histoire canadienne et ses effets durables, cumulatifs et multigénérationnels sur les peuples autochtones, Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons s’engage à reconnaître et à promouvoir le renforcement de ces récits par l’empathie, le respect et la compréhension. Le 30 septembre, le site historique accueillera une journée de commémoration et de réflexion et offrira à tous la possibilité de se pencher sur leur propre cheminement vers la vérité et la réconciliation. Sainte-Marie offrira également une plateforme d’apprentissage virtuelle gratuite du 25 septembre au 5 octobre sur le site hhp-events.ca afin de soutenir et de poursuivre cet important travail.

« Le 30 septembre marque la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation et est une journée consacrée à la réflexion sur les répercussions du système canadien des pensionnats indiens. La programmation offerte par Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons nous donne l’occasion de nous familiariser avec la culture autochtone. J’encourage tout le monde à visiter Midland pour participer et d’éduquer afin de faire avancer le dialogue sur la vérité et la réconciliation. »

Neil Lumsden, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport

Orange T-shirt cut outs with the words "every child matters"

Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons propose un programme commémoratif gratuit, en personne et en ligne, pour marquer la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. Le programme comprendra des conversations avec des leaders sur la réconciliation, des discussions sur la gastronomie et l’artisanat autochtones et des lieux de réflexion. Cette journée de commémoration rendra hommage à la vérité et à la réconciliation par le biais d’un voyage provocateur, du renforcement des voix autochtones et d’activités de revitalisation culturelle.

Parmi ces activités, citons une cérémonie d’ouverture inclusive au cours de laquelle le feu sacré sera allumé pour permettre aux participants de présenter des offrandes de cèdre. Le site historique offrira également aux participants la possibilité d’acquérir des connaissances et de respecter les traditions culturelles autochtones, notamment en ce qui concerne l’importance des plantes médicinales et la création d’une pochette médicinale.

« Aujourd’hui, et chaque jour, nous reconnaissons le chapitre sombre de l’histoire du Canada et nous travaillons à la réconciliation en allant de l’avant avec respect, empathie et compréhension avec nos partenaires autochtones. Nous saisissons toutes les occasions de reconnaître et d’amplifier les récits autochtones pour offrir des possibilités d’apprentissage, et je suis reconnaissant au site historique de Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons d’offrir cette plateforme d’apprentissage virtuelle aux visiteurs pour qu’ils puissent y réfléchir. »

Greg Rickford, ministre des Affaires autochtones

Dans le cadre du cheminement des participants, les 94 appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada seront exposés dans l’espoir de fournir aux individus des pistes de réflexion pour aller de l’avant. La carte interactive « Indigenous Floor Map », fournie par Canadian Geographic, comprendra des outils permettant d’en apprendre davantage sur les conséquences des pensionnats, ainsi que sur la résilience des peuples autochtones et de leurs cultures uniques dans toute l’Amérique du Nord.

Pour rendre hommage aux survivants du système des pensionnats et à ceux qui ne sont jamais rentrés chez eux, les interprètes historiques et le personnel de Sainte-Marie porteront des vêtements orange. L’entrée est gratuite pour tous les membres des Premières Nations, les Métis et les Inuits.

La partie en ligne de cette initiative sera diffusée en direct le 25 septembre, avec des cérémonies d’ouverture suivies de séances d’apprentissage animées par des dirigeants des Premières Nations et des experts culturels. Les sujets abordés iront de la revitalisation de la langue à l’esprit d’alliance. Ce contenu sera disponible gratuitement à la demande jusqu’au 5 octobre pour permettre aux enseignants, aux étudiants et à tous ceux qui souhaitent participer à l’aventure d’y accéder. Les participants n’ont qu’à s’inscrire pour recevoir un lien.

« En tant qu’organisation, nous sommes nous aussi sur la voie de la vérité et de la réconciliation. Cette initiative est une façon pour nous de contribuer à cet effort national pour guérir les relations avec les peuples autochtones, tout en créant des possibilités d’apprentissage et de dialogue. »

Will Baird, directeur général des parcs historiques de la Huronie

Sainte-Marie invite les écoles locales à participer à la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, en créant des œuvres d’art en chemise orange qui seront exposées au centre des visiteurs du lieu historique à la fin septembre et au début octobre. Si vous êtes un enseignant du comté de Simcoe et que vous cherchez des moyens d’engager votre classe dans une réflexion sur ce sujet, contactez hhp@ontario.ca pour obtenir des détails et du matériel.

Pour en savoir plus sur la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation à Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons, en personne ou en ligne, consultez le site https://saintemarieamongthehurons.on.ca/fr/evenements/journee-nationale-de-la-verite-et-de-la-reconciliation/. Le site historique est ouvert tous les jours de 10 h à 17 h. L’inscription à l’apprentissage en ligne est également ouverte dès maintenant.

Première communauté européenne de l’Ontario, Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons était le siège de la mission jésuite française auprès du peuple huron-wendat. En 1639, les Jésuites, accompagnés de laïcs français, ont commencé la construction d’une communauté clôturée qui comprenait des ateliers, des résidences et une zone abritée pour les visiteurs autochtones. Elle fut abandonnée et incendiée en 1649. Grâce à des recherches archéologiques et historiques approfondies, Sainte-Marie est aujourd’hui recréée sur son site d’origine, où l’histoire de la mission prend vie grâce à des interprètes historiques costumés, des événements, des programmes éducatifs et bien plus encore.

-30-

LÉGENDES DES PHOTOS

  • Les visiteurs ont écrit leurs pensées sur la vérité et la réconciliation sur des chandails orange découpés en papier lors de la Journée nationale pour la vérité et la réconciliation à Sainte-Marie en 2022.
  • Le 30 septembre, 2023, le drapeau des survivants sera hissé à Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS

Mikaela Lefaive, coordinatrice, marketing et relations avec les médias

Parcs historiques de la Huronie|Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport

705-427-2564|mikaela.lefaive@ontario.ca

Sainte-Marie célèbre la Journée nationale des peuples autochtones

Le site historique offre des plateformes pour l’enseignement et l’apprentissage culturels

le 19 juin, 2023

MIDLAND, ON: Le mercredi 21 juin, Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons transformera une fois de plus son site historique, son musée et ses terrains en une plateforme d’enseignement et d’apprentissage de la culture des Premières Nations et des Métis. La Journée nationale des peuples autochtones, qui se déroulera dans cette attraction emblématique, sera l’occasion de célébrer et de mettre en valeur les talents des batteurs, conteurs, danseurs, chanteurs, artistes et experts autochtones.

« Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons a créé une occasion unique pour les Ontariens de toute la province d’explorer la culture autochtone à l’occasion de la Journée nationale des peuples autochtones. J’encourage tout le monde à venir à Midland ou à s’inscrire en ligne pour faire l’expérience directe des enseignements et des connaissances authentiques des Premières Nations et des Métis. »

– Neil Lumsden, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport
A First Nations woman in ceremonial dress dancing under a tent a Sainte-Marie

Plus de 80 % des participants à cet événement sont des étudiants de l’Ontario, qui bénéficient d’un apprentissage direct auprès des gardiens du savoir autochtone et des interprètes historiques de Sainte-Marie. L’année dernière, plus de 1700 élèves ont visité le site historique de Midland le 21 juin. Cette année, Sainte-Marie s’attend à accueillir plus de 2000 jeunes de toute la province.

« Alors que nous commémorons la Journée nationale des peuples autochtones, nous nous rappelons qu’il est important que les élèves de l’Ontario acquièrent une meilleure connaissance des cultures et des perspectives des Premières Nations, des Métis et des Inuits. À partir de septembre, tous les élèves du primaire bénéficieront de nouveaux apprentissages obligatoires de la 1re à la 3e année sur l’histoire, les perspectives et les contributions des Premières Nations, des Métis et des Inuits. Ces révisions viendront compléter l’apprentissage obligatoire déjà présent dans les cours de sciences humaines de la 4e à la 6e année et dans les cours d’histoire de la 7e, 8e et 10e année, qui ont été élaborés en collaboration avec des partenaires autochtones. »

– Stephen Lecce, ministre de l’Éducation

An interpreter weaving together a corn husk mat

Outre les spectacles, les participants à l’événement sont invités à prendre part à des activités pratiques : jouer à la crosse, construire des figurines en feuilles de maïs et fabriquer des pots en argile. L’ingéniosité autochtone est mise à l’honneur, car des experts font des démonstrations de construction de canots en écorce, d’agriculture traditionnelle et de jeux autochtones. Une nouveauté cette année : une carte interactive des traités, de la taille d’un gymnase, ainsi que des ateliers organisés par Survival in the Bush, une organisation qui se consacre à l’enseignement des techniques de survie en milieu sauvage.

« La Journée nationale des peuples autochtones est l’occasion pour tous les Ontariens de célébrer et de reconnaître la richesse des cultures, des traditions et du patrimoine des Premières Nations, des Inuits et des Métis. Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons offre des expériences précieuses qui améliorent la compréhension culturelle et rendent hommage aux peuples autochtones qui ont contribué à façonner cette province. »

– Greg Rickford, ministre des Affaires autochtones

Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons présentera également un événement en ligne gratuit sur hhp-events.ca, avec des séances virtuelles allant de la construction de tambours à main à la cuisine fusion autochtone avec des ingrédients traditionnels. L’inscription est obligatoire. L’année dernière, plus de 80 000 personnes se sont connectées pour accéder à la plateforme éducative et en apprendre davantage sur les enseignements culturels autochtones de manière virtuelle.

« Pour moi, la Journée nationale des peuples autochtones à Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons est l’occasion de se rassembler et de célébrer les cultures des Premières Nations et des Métis dans un esprit de partage des connaissances. C’est l’occasion pour nous tous de découvrir et de reconnaître les nombreuses et diverses réalisations des peuples autochtones. »

– Will Baird, General Manager of Huronia Historical Parks

Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons est une installation patrimoniale principalement dédiée à l’éducation. L’attraction a été fondée en 1967 pour partager l’histoire importante du contact culturel entre les Jésuites français et la nation Wendat dans les années 1600. Aujourd’hui, Sainte-Marie reconnaît également son rôle dans le développement de la compréhension culturelle et dans l’offre de possibilités éducatives.

« Nous croyons en l’utilisation de notre plateforme publique pour améliorer, éduquer et engager. En établissant des partenariats avec des présentateurs autochtones et métis ainsi qu’avec des organisations autochtones locales, nous sommes en mesure de présenter un programme qui célèbre la culture autochtone et métisse en ce jour spécial. Ce qui rend cet événement si extraordinaire, c’est en partie le fait que nous nous sommes associés à de nombreuses organisations autochtones locales et que leurs voix sont représentées dans le programme des présentateurs. »

– Chad Moreau, Chad Moreau, directeur des opérations à Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons

Pour vivre la Journée nationale des peuples autochtones à Sainte-Marie, en personne ou en ligne, consultez le site web sur cet événement. Le lieu historique sera ouvert de 10 h à 17 h et tous sont les bienvenus. L’inscription à l’événement en ligne est ouverte dès maintenant. Les sessions virtuelles se dérouleront en direct de 10 h à 15 h et les enregistrements seront disponibles après l’événement.

Première communauté européenne de l’Ontario, Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons était le siège de la mission jésuite française auprès du peuple huron-wendat. En 1639, les Jésuites, accompagnés de laïcs français, ont commencé la construction d’une communauté clôturée qui comprenait des ateliers, des résidences et une zone abritée pour les visiteurs autochtones. Elle fut abandonnée et incendiée en 1649. Grâce à des recherches archéologiques et historiques approfondies, Sainte-Marie est aujourd’hui recréée sur son site d’origine, où l’histoire de la mission prend vie grâce à des interprètes historiques costumés, des événements, des programmes éducatifs et bien plus encore.

-30-

LÉGENDES DES PHOTOS

  • Une danseuse au châle de fantaisie se produit lors de la Journée nationale des peuples autochtones à Sainte-Marie en 2019.
  • Un interprète historique autochtone travaille à l’assemblage d’un tapis de feuilles de maïs dans le cadre des activités estivales quotidiennes à Sainte-Marie en 2022.
  • Un élève participe à un atelier de crosse dans le cadre d’un programme éducatif à Sainte-Marie en 2022.

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS

Mikaela Lefaive, coordinatrice, marketing et relations avec les médias

Parcs historiques de la Huronie|Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport

705-427-2564|mikaela.lefaive@ontario.ca